Le Classement des Associations Edition 2018

Participe à la 7ème Edition du plus grand Classement d’associations étudiantes !

Diese Seite übersetzen

Quelle est la méthodologie utilisée ?

Depuis plusieurs années, l’équipe du Classement des Associations évalue les associations étudiantes au travers d’une méthodologie brevetée, qui est fondée sur un tronc commun de 6 axes de qualité complémentaires qui sont : l’Organisation de l’association, le Marketing et la Communication, le Financement, la Notoriété, la Volonté d’innover, et la démarche RSE. Afin de réaliser une évaluation correcte et fiable tout en respectant l’ordre des critères d’audit, chaque axe englobe des sous-axes pertinents notés sur 20 points.

 

La notoriété d’une association est un axe très important sur lequel est basé notre classement. Chaque association doit pouvoir avoir un réseau, être présente sur les médias dans le but de se faire connaître par son environnement. Une association qui jouit d’une certaine notoriété connaît un bon nombre de participants et d’adhérents, un budget conséquent, une évolution dans ses activités et une bonne image auprès des membres de son école.
Afin de se démarquer, une association doit véhiculer une certaine volonté d’innover que ce soit au niveau de son organisation, ses membres, ses technologies utilisées ou sa raison d’être. Nous apprécions davantage une association qui se démarque de la concurrence et qui apporte des idées nouvelles plutôt qu’une association immuable. L’innovation reste très importante dans le monde associatif, mais cela n’exclut pas la présentation de projets déjà existants et bien aboutis.
Le financement d’une association est un levier important. Il ne s’agit pas d’apprécier la valeur du budget dont dispose une association mais plutôt sa gestion du budget, sa démarche de recherche/organisation de financement (sponsoring…) et l’évolution sur les 3 dernières années.
Une association se doit d’être bien organisée pour pouvoir avancer dans le temps. Outre la clarté des valeurs que doit véhiculer chaque membre de l’association, la gestion se manifeste par une disponibilité nécessaire de ressources humaines, financières, matérielles. De plus, le nombre et l’évolution des partenariats sont très importants au sein du monde associatif afin de garantir plus de visibilité et de ressources disponibles. L’organe décisionnel en plus du recrutement ont un impact fort sur le développement d’une association pour pouvoir mettre en place ou non de nouvelles idées.
Le marketing et la communication permettent à toute association de se faire connaître au grand public, ou de la lui faire redécouvrir et lui donner envie de s’y rallier. Avec le développement du numérique, le meilleur moyen reste la présence sur les réseaux sociaux en plus du media (lien site internet, lien réseau social…). Au sein d’une même école et face aux partenaires, une association doit pouvoir se forger sa propre identité de par sa création de contenu (affiches, site internet, vidéos…), sa charte graphique, un fort démarchage de partenariats ainsi que sa force de vente et persuasion. Cette dernière s’évalue à travers les réponses aux questions qualitatives du questionnaire.
De nos jours, les associations prennent de plus en plus conscience de leurs devoirs envers l’environnement et de façons générale l’humanité. Ce phénomène peut se manifester par le développement d’actions sociales ou sociétales. Face aux changements climatiques, nous apprécierons fortement l’investissement des associations dans des actions environnementales et responsables.