Vers la plateforme maritime multi-usages de demain ETUDIANTS / CHERCHEURS / ASSOCIATIONS

Collaborez avec RTE pour développer des multi-usages d'une plateforme électrique en mer

3eqz4wqus7gurak0vhjw

 

Qu’est-ce qu’un poste en mer ?

Le poste en mer est le point de raccordement des câbles inter-éoliennes et contient le matériel électrique nécessaire au transport d’électricité générée entre le parc et le réseau terrestre, via les câbles d’exports. Il est composé d’une infrastructure (fondations, sous-structure) et d’un topside, d’une surface par étage de 1000 à 2000 m² culminant à quarante à cinquante mètres au-dessus de la surface de l’eau. À l’intérieur du topside, qui comporte 3 à 5 étages, on trouve le poste électrique et les arrivées et départs câbles, mais également des systèmes de lutte anti-incendie et de climatisation, un ensemble d’équipements spécifiques de signalisation, de surveillance et de communication maritime (dont un mât météorologique), une grue pour le chargement et déchargement etc... L’expérience et les normes du secteur pétrolier ont bénéficié aux méthodes de conception des postes électriques en mer. 

L'accès au poste en mer

RTE est propriétaire et exploitant du poste. L’ensemble de l’installation est automatisée et piloté à distance, avec un accès limité. Le producteur et le personnel travaillant pour son compte ont accès à la plateforme dans le cadre de modalités de gestion des accès définies dans une convention d’exploitation  en conformité avec la NF C 18-510 (et les guides UTE associés). De plus, la plateforme sera équipée de moyens d’évacuation de secours maritimes, conformément aux normes en vigueur. Un espace de survie devra ainsi être aménagé. Pour le personnel autorisé, l’accès à la plateforme peut se faire par différents moyens,  les plus fréquents étant le transport par par bateau avec un accès via une passerelle, une grue spécialisée ou une simple échelle entre la plateforme et le bateau. La plateforme comprend une ou plusieurs structures d’accostage. Le
transport par hélicoptère (hélitreuillage) est également possible.

   

En principe et en dehors de cas d’urgences avérées, l’accès ou l’amarrage aux structures sont interdits aux tiers , et une zone d’exclusion à la navigation autour du poste électrique en mer d’un rayon de  200m minimum pourra être établie par le Préfet maritime.

En savoir plus sur les Energies Marines renouvelables